– « Saoul Silence »

Le Chant de  la Carpe présente


 

Saoul Silence

 Création 2012

Solo bicéphale d’après

«Une erreur de la nature »
de Christian Prigent

Sur scène, deux organes : larynx et saxophone.

Déjà ébahis d’être tous deux des parlants, ils prennent conjointement la parole pour produire un flot de questions, incarner un étonnement : pourquoi donc la poésie ?
Pourquoi cet usage rageusement irrationnel du langage ?!
Leurs efforts acharnés pour creuser la question les conduisent à produire cela même qu’ils mettent à la question : une poésie voulue comme échappée de la langue maternelle, dénaturation du langage commun, par toutes sortes de distorsions libératoires. La parole musique et la musique parle…Dans une même adresse directe au public, ces deux bouches amplifieront à l’excès leur besoin de ne plus se reconnaître comme acteur et musicien, de se recréer hors du connu.

 un projet interdisciplinaire, conçu et réalisé par

 

Stéphane Keruel (voix)
et
Edwige Fouquet (saxophones),

 

deux univers artistiques qui ne se satisfont pas
du cloisonnement des formes théâtre et musique.

 

 

Christian Prigent

Poète, romancier et critique littéraire français, Christian Prigent bouscule les formes, et livre, dans son oeuvre, un combat avec la langue, contre le « parler faux ». Il fait de « l’échec de l’expression face à l’énigme du réel» un souffle revitalisant.
Docteur ès lettres, auteur d’une thèse sur Francis Ponge, fondateur de la revue TXT (1969-1993), il publie, essentiellement chez P.O.L., des ouvrages de poésie ou de critique littéraire. Depuis 1980, il donne régulièrement des lectures publiques de son oeuvre. Dans son oeuvre critique, Christian Prigent interroge notre rapport aux auteurs jugés difficiles et subversifs.

Edwige Fouquet

Saxophoniste
Elle fonde le Knabenduett avec sa complice Barbara Tenneguin et poursuit depuis plus de 15 ans un travail de création, à la croisée des musiques,contemporaines, improvisées et du théâtre musical : où se mélangent les timbres, les voix, les mouvements, où le geste sonore s’impose, où l’on suit le cheminement intime des sons, des mots et des corps.
Elle pratique également les nouvelles musiques improvisées au sein de différents groupes.
Titulaire du Diplôme d’Etat, elle enseigne le saxophone, la musique de chambre et la musique improvisée au CRD de Niort.
Le mélange des pratiques artistiques est un point fort de sa pédagogie : elle élabore de nombreux spectacles musique et danse, musique et cirque, musique et théâtre, musique et lecture.

Stéphane Keruel

Comédien, metteur en scène, auteur de textes à jouer, il exerce sur le langage un chantage fécond dont il extirpe des solos d’salive. Il y tente de faire parler les oreilles, de verbifier le nom poésie en verbe d’action – un verbe d’aucun groupe et irrégulier -, de creuser des plaies sur les langues domestiquées, de dire-faire-trou, d’arrache-pied. Quelque chose comme ça…

Le Chant de la Carpe

La Compagnie aborde la création théâtrale comme mise en scène du langage dans toutes ses dimensions, notamment sonores.

Comments

S'abonner aux commentaires sur “– « Saoul Silence »”

  • A propos

    • C'est là que vous pouvez mettre un petit quelque chose à propos de vous. Blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
  • Stats

    • 47 requêtes servies en 0,523 secondes.
    • Vous pouvez mettre vos compteurs et outils de statistiques ici. Si vous n'avez pas de compteur, essayez statcounter.com.