Y Langue le 2 juillet à domicile

 

 

Chères amies ! Chers amis !

 

La Carpe s’apprête à émettre son prochain gazouillis !
Son stridulant soupir !
Son opiniâtre chant du Signe !
Sa sirène, son babil !
Son ultime roucoulade !

 

Y Langue

poème bouffon

………………………………………
nouvelle création 2015
pour la première fois chez l’habitant !

 

Le 2 juillet, chez Bruno Couppey,

21 Route de Mougon à FRESSINES (79)

Rendez-vous à partir de 19h pour l’apéro

Représentation à 20h

 

et buffet à l’issue de la représentation – chacun apporte son panier

 

Affiche provisoireBilletterie sur place
Réservation fortement conseillée : 06 13 23 04 86 

Deux personnages s’interpellent et partagent leurs inventions, leurs tentatives d’exister vraiment :

– Si le corps est un crayon, la langue en est la pointe, la mine !
– Qu’est-ce que ça veut dire ?
– Et si on faisait de nos vies un art, musical, sonore ?
– Pour quoi faire ?
– Pour faire basculer tous les insatisfaits du monde dans un instant extraordinaire ! Y Langue !
– Mais qu’est-ce que ça veut dire ?!
– Y Langue ! Ici, la langue ! Bouffon !

 

Texte de Stéphane Keruel
avec
Didier Rochefort : Guitare et jeu
Stéphane Keruel : jeu, clarinette et mise en scène
Lionel François : Créations sonores et collaborations artistiques
Magali Perrinet : Costumes et collaborations artistiques
Cédric Ridouard : Lumières

 

Tout Public à partir de 10 ans

Tarifs : 12 €, 10 € (adhérents), 8 € (demandeurs d’emplois, moins de 18 ans)

 

Avec le soutien de la Région Poitou-Charentes, du Département des Deux-Sèvres et de la Ville de Niort

logos groupés

réservations : 06 13 23 04 86 ou
lechantdelacarpe@free.fr

http://www.lechantdelacarpe.fr

Comments

S'abonner aux commentaires sur “Y Langue le 2 juillet à domicile”

  • A propos

    • C'est là que vous pouvez mettre un petit quelque chose à propos de vous. Blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
  • Stats

    • 48 requêtes servies en 0,474 secondes.
    • Vous pouvez mettre vos compteurs et outils de statistiques ici. Si vous n'avez pas de compteur, essayez statcounter.com.