N’auriez-vous pas envie de vivre… une expérience artistique inclassable ?

 

 

N’auriez-vous pas envie de vivre…
une expérience artistique inclassable
?

 

Le Centre Dramatique de Villages hors les murs du Chant de la Carpe

invite

 

Guigou Chenevier

 

dans

 

MUSIQUES minuscules

 

Venez découvrir ce PETIT SOLO extraordinaire !

Photo_Guigou

avec en première partie une lecture de Stéphane Keruel

Vendredi 6 Novembre à 20h30

La Rousse, 74 rue du moulin 79000 Niort
Réservations : 06 13 23 04 86

Dimanche 8 Novembre à 16h00

48 rue St Gelais 79000 Niort
Réservations : 06 14 04 76 12

 

Billetterie adulte : 10 Euros

MUSIQUES minuscules

Toute l’histoire est partie du télescopage de plusieurs éléments plus ou moins imaginaires. Tout d’abord, l’histoire du batteur Lester Young, parfaitement authentique, devenu l’un des plus légendaires
saxophonistes de jazz, simplement parce qu’au départ,il ne supportait plus d’être le dernier à plier ses instruments, pendant que les autres musiciens buvaient au bar. Et puis il y a Swift et les Voyages de Gulliver, ainsi que le film “The Incredible Shrinking Man”, l’histoire d’un homme qui rétrécit inexorablement, pour finir prisonnier dans la jungle de la moquette du salon. Et cette idée que l’infiniment petit finit forcément par rejoindre l’infiniment grand. Il y a pour finir et en vrac, Duchamp Tinguely, Harry Partch, l’Art Brut, le théâtre d’appartement, les numéros de dresseurs de puces, et l’exercice du solo. De ces éléments apparemment disparates sont nées mon idée et mon envie de créer un
spectacle solo de musiques minuscules. Une forme “spectaculaire” imperceptible qui pourrait être jouée n’importe où, dans le salon des Dupont ou dans l’antichambre de mon kinésithérapeute, et dont le niveau sonore ne dépasserait en aucun cas celui d’un téléviseur moyen, dans un salon moyen… Le niveau pourrait même être beaucoup plus faible jusqu’à repousser les frontières de l’audible, car de même qu’on voit les puces du dresseur, sans les voir, il est possible d’entendre des sons inaudibles.

Guigou Chenevier

 

LA PRESSE

Zibeline n°49 (février 2012) : Guigou Chenevier, du Collectif Inouï, présente Musiques minuscules, un ovni musical niché au milieu de votre salon, pour une balade minuscule inoubliable… Delphine Michelangeli

D’Jazz à Nevers (2008) : Figure légendaire du rock progressiste d’inspiration dadaïste, Guigou Chenevier, tout à la fois percussionniste, homme-orchestre, poète recycleur du quotidien, comédien et compositeur, invite ici à une exploration minutieuse et enchantée du monde de l’infime. Convoquant Duchamp, Swift, l’art brut et les machines mobiles de Tinguely, ce projet aux confins de l’installation expérimentale contemporaine et du happening déjanté, nous reconnecte à l’enfance et entrouvre les champs infinis de l’imagination.

Musée FUJak (2008) : Minuscule spectacle musical d’appartement, Guigou Chenevier, homme-orchestre bricoleur et poète, nous fait partir à la découverte de son univers sonore minuscule et dérisoire : autour d’un tapis vert jonché de jouets, assis sur de petits bancs, les enfants mais aussi les grands, regardent avec envie ce bric à brac inouï…

La Marseillaise (juillet 2007) : Guigou Chenevier nous conduit à retourner dare-dare en enfance en donnant le départ d’une grande forme courte, au diapason, pour une demi-heure jubilatoire, sans ménager le fond d’une réflexion posé sur la présence de la voix d’Antonin Artaud, “Pour en finir avec le jugement de dieu“. Même les enfants, en désir de turbulences se trouvent comblés de l’humour qui détend les diaphragmes des adultes en rires d’entendement. Non sonorisé, ce solo explore le contenu de l’usuel, de l’objet destiné, du nécessaire, et met à l’oreille le passage à l’acte artistique dans le rébus du quotidien. Petit récit d’un grand musicien sur la trouvaille de l’inspiration.

 

logos groupés

Comments

S'abonner aux commentaires sur “N’auriez-vous pas envie de vivre… une expérience artistique inclassable ?”

  • A propos

    • C'est là que vous pouvez mettre un petit quelque chose à propos de vous. Blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
  • Stats

    • 48 requêtes servies en 0,682 secondes.
    • Vous pouvez mettre vos compteurs et outils de statistiques ici. Si vous n'avez pas de compteur, essayez statcounter.com.